Découvrez le mariage de Clélia et Benjamin
 déc. 2, 2020

Découvrez le mariage de Clélia et Benjamin

Les mariées Harpe

Découvrez le mariage de Clélia et Benjamin le 10 octobre 2020 au Château de Rossignol
La mariée porte la robe Reine réalisée sur mesure
Voir la robe

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Benjamin et moi nous sommes rencontrés un soir d'automne à Paris il y a 6 ans, dans un bar rugby près de la porte de Clichy, alors qu'il célébrait avec son équipe leur victoire du jour. J'avais été conviée à cette troisième mi-temps par une amie en couple avec le capitaine de l'équipe, qui avait peur de s'ennuyer fermement parmi tous ces messieurs. En arrivant sur place, je suis tombée nez à nez avec Benjamin qui était assis en terrasse. Malheureusement pour moi, j'ai débuté notre toute première conversation par une critique sur ses chaussures (de classiques  Stan Smith), ce qu'il ne manque pas de me rappeler régulièrement!

Comment/où la demande s'est-elle faite?

Benjamin a fait sa demande à la maison le soir de notre 5e anniversaire de rencontre, en toute intimité. Il avait tout prévu : les roses, le champagne et surtout une petite carte sur laquelle une mention post-scriptum m’informait qu’il avait une question très importante à me demander sur le champs. Je n’avais absolument rien vu venir ! Petite anecdote amusante : il a demandé la permission de mon père le week-end précédent ... à la cave! Le seul endroit où il a réussi à être seul avec lui.

Parlez nous un peu de votre mariage

Initialement, nous devions nous marier le 6 juin 2020 en Dordogne, une région chère à nos cœurs. En effet, mes parents y ayant une maison, j’ai toujours passé mes vacances dans cette belle région et avait déjà en tête l’église du village qui pourrait accueillir notre mariage. Pour notre mariage printanier, nous souhaitions une ambiance champêtre, à la fois élégante grâce à la location du magnifique Château de Rossignol, et relax pour éviter le côté « guindé ». Le Covid étant passé par là, nous avons choisi de décaler notre mariage au 10 octobre 2020, en croisant très fort les doigts pour passer à travers les mailles du filet. Pari réussi ! Nous avons pu profiter d’une magnifique journée d’automne, baignée de la lumière dorée du Périgord, avec une grande partie de nos proches juste avant de nouvelles mesures sanitaires. Bien entendu, nous n’avons pas pu compter parmi nous nos grands-parents ainsi que nos proches vivant à l’étranger, mais ils nous ont accompagné par la pensée tout au long de la journée.

Comment avez-vous choisi votre robe de mariée ?


Après un repérage en ligne et sur les réseaux sociaux, j’ai choisi de prendre RDV dans plusieurs types de boutiques : un grand magasin, une enseigne spécialisée, une créatrice parisienne... J’avais réservé mon RDV chez Harpe pour la fin, sachant déjà à l’avance que leurs robes me plaisaient et rentraient dans mon budget. Travaillant dans le milieu de la mode, j’étais particulièrement regardante sur la qualité des coupes et surtout des matières! Dès que je suis sortie de la cabine d’essayage, ma mère et mes témoins ont eu les larmes aux yeux et j’ai su que c’était « ma » robe.

Quels étaient les points qui vous semblaient essentiels pour votre mariage ?


Le Covid a énormément changé nos préoccupations et les points qui nous semblaient essentiels. Avant le virus, j’aurais sûrement été plus attentive à la décoration, à la présence d’un photo booth, d’un bar à ceci ou cela. Dès lors que la date même du mariage pouvait être remise en cause par une restriction nationale ou régionale, nous nous sommes concentrés sur le plus important : la santé de nos invités, l’organisation du cocktail et du dîner pour que chacun puisse se sentir en sécurité, le photographe et la cérémonie.

Un petit conseil à donner à nos futures mariées

Prendre du recul et ne pas se laisser influencer par les blogs ou les réseaux sociaux qui nous montrent souvent des mariages surfaits. Le plus important c’est de s’aimer et de pouvoir se marier, en présence de sa famille et de ses proches ! 

Crédits
Lieu : Château de Rossignol
Photographe : Michael Mann Photography
Fleuriste : Fleurs de Famille